Le Quenya et la langue noire du Mordor comme exemples de langues inventées par J.R.R. Tolkien

L'inscription de l'anneau unique écrite dans l'une des langues elfiques – source : Wikipédia
28 novembre 2022

Le Seigneur des anneaux est bien plus qu’un livre ou un film. Il s’agit d’un phénomène culturel et l’une des plus grandes réalisations littéraires du XXe siècle. L’influence de la Terre du Milieu, le monde fictif créé par JRR Tolkien, résonne dans la culture populaire depuis près d’un siècle maintenant.

Le Seigneur des Anneaux dans la musique populaire

Le Seigneur des Anneaux et Hobbit ont inspiré divers artistes, des auteurs littéraires (GRR Martin, Michael Swanwick, Raymond E. Feist, etc.) aux showrunners de télévision, en passant par des dessinateurs jusqu’à certaines des plus grandes stars du rock populaires. Oui, vous avez bien lu – Le Seigneur des Anneaux a fait son entrée dans la musique bien avant que l’adaptation de Peter Jackson ne sorte en salles en 2001.

Un exemple populaire est Ramble On – une chanson de Led Zeppelin qui est apparue sur le Led Zeppelin II LP en 1969, où Robert Plant chante le couplet suivant :

C’était dans les profondeurs les plus sombres du Mordor, j’ai rencontré une fille si belle. Mais Gollum et le maléfique se sont glissés et se sont éclipsés avec elle.

D’autres exemples du Seigneur des anneaux dans la musique incluent Black Sabbath The Wizard de 1970 (une chanson inspirée du personnage de Gandalf) et la chanson de Rush intitulée Rivendel de 1975.

Des thèmes du roman de fantaisie de Tolkien ont également fait une apparition dans The Battle for Evermore (1971), l’épopée de rock progressif en trois parties de Camel tirée de leur album Mirage intitulé Nimrodel / The Procession / The White Rider, et la chanson de Blind Guardian Into The Storm (1998).

De plus, le groupe de black metal norvégien appelé Burzum tire son nom de l’inscription One Ring.

Le sorcier le plus célèbre de Tolkien a également été référencé dans… l’un des épisodes de Friends. C’est celui où Ross et Chandler vont faire la fête avec leur ami d’université, qui est aussi un sorcier de fête appelé (surprise, surprise) Gandalf. L’épisode a été diffusé pour la première fois en 1997.

Le Seigneur des Anneaux dans d’autres médias

L’influence du Seigneur des Anneaux s’étend cependant bien au-delà de la culture populaire. Le travail de Tolkien a également influencé diverses disciplines universitaires. Il va sans dire que ce roman de fantaisie a fait l’objet de recherches par de nombreux universitaires, littéraires et passionnés d’études culturelles. JRR Tolkien a également donné du matériel de fond pour les études de linguistique. Et ce sont les langues de la Terre du Milieu sur lesquelles nous allons nous pencher dans cet article.

Alors, préparez vos affaires, rassemblez vos compagnons et choisissez l’arme de votre choix… ou asseyez-vous confortablement et prenez une tasse de thé. Retournons en Terre du Milieu et apprenons-en plus sur les langues de Tolkien parlées dans ce monde fantastique de guerriers et de sorciers.

WingNut Films. Tous les droits sont réservés à WingNut Films et tous les programmes connexes sont la propriété de WingNut Films.

WingNut Films. Tous les droits sont réservés à WingNut Films et tous les programmes connexes sont la propriété de WingNut Films.

Les langues inventées par Tolkien

JRR Tolkien a inventé un grand nombre de langues fictives. Il était lui-même philologue, donc la linguistique était quelque chose qu’il connaissait très bien.

De nombreuses langues inventées par Tolkien se sont développées en quelque chose de vivant avec leur propre histoire, une grammaire détaillée et un vocabulaire abondant. Du Quenya et d’autres langues elfiques au parler commun et au parler noir ou langue noire du Mordor, il n’est pas étonnant que des fans du monde entier apprennent à les parler.

Alors, quelles langues Tolkien a-t-il inventées ?

Il existe de nombreuses langues elfiques différentes dans le Seigneur des Anneaux. Il existe également des langues construites qui sont parlées par d’autres créatures, y compris les humains. Dans cet article, cependant, au lieu de détailler toutes les langues de la Terre du Milieu à la fois, nous nous pencherons que sur deux d’entre elles – le Quenya et la langue noire du Mordor. Les autres langues, telles que le sindarin, le khuzdul et le westron, nécessitent un article dédié.

De plus, les connaissances linguistiques de Tolkien sur les langues germaniques anciennes et plus encore l’ont aidé à créer un monde très riche et des langues fictives pleines de vocabulaire et de règles de grammaire.

Voir également :  Les langues de Tolkien en Terre du Milieu

Dans cet article, vous allez découvrir :

  • Ce qu’est le Quenya ?
  • Ce qu’est le noir parler du Mordor ?
  • Quelle est l’histoire de ces deux langues créées par Tolkien ?
  • Qui les parlait dans le royaume de la Terre du Milieu ?
  • Existe-t-il des parallèles avec des langues existantes ?
  • Quelles langues de Tolkien les lecteurs peuvent-ils réellement apprendre à parler ?
Exemple de texte écrit en Quenya – source : Wikipédia

Exemple de texte écrit en Quenya – source : Wikipédia

Quenya — la langue elfique des Vanyars

Hors de la Terre du Milieu…

Dans le royaume de la Terre du Milieu, le Quenya est l’une des grandes constructions linguistiques de la famille des langues elfiques Tolkien. Il figurait en bonne place dans des œuvres telles que Le Seigneur des anneaux et Le Silmarillion.

En dehors de la Terre du Milieu, cette langue elfique Tolkien s’inspire du finnois et est l’une des premières langues créées par Tolkien.

Le travail sur le Quenya a commencé dès 1910 — c’est 27 ans avant la publication d’Hobbit et 44 ans avant celle du Seigneur des Anneaux. Tolkien a restructuré sa grammaire plusieurs fois avant d’atteindre sa forme finale. Le vocabulaire était en revanche assez stable.

Comme mentionné ci-dessus, la langue finnoise était une source d’inspiration principale pour le Quenya. Tolkien, cependant, a également pris quelques idées du grec, du gallois et du latin, qu’il étudiait à cette époque.

Mais que signifie réellement le mot Quenya si nous devions le traduire en anglais ? La réponse est tout simplement « une langue ».

Revenons à la Terre du Milieu…

Le Quenya appartient à la famille des langues elfiques — on l’appelle aussi le haut elfique. C’était une langue ancienne qui, malheureusement, est rapidement tombée en désuétude et est devenue un équivalent du latin sur la Terre du Milieu. Cependant, le Quenya fut aussi la première langue du monde de Tolkien à être présentée sous une forme écrite.

L’histoire du Quenya en bref

Au Premier Âge, cette langue était principalement utilisée par les Calaquendis, également connus sous le nom de Hauts Elfes. Après que le Quenya est tombé en désuétude, les Calaquendis l’ont utilisé comme langue cérémonielle et comme moyen d’exprimer les aspects les plus sublimes de la science et de la poésie.

Le Quenya a d’abord été développé par les Eldars, les elfes qui ont marché vers Valinor, qui est une maison des Vanyars – des êtres divins qui ont servi la volonté d’Eru Ilúvatar – un équivalent du Dieu chrétien. Avant que le Quenya ne soit créé, les elfes qui ont commencé la Grande Marche parlaient l’eldarin alors que ceux qui n’ont pas participé à cette marche parlaient une langue appelée Avarin.

Les Eldars établirent, à ce moment-là, la ville de Tirion, où ils développèrent la langue Quenya. C’est aussi pourquoi les Vanyars ont adapté ce langage comme le leur.

Au Second Âge, le Quenya était parlé par les hommes de Númenor. Il était également utilisé par les hommes du Gondor et de l’Arnor (qui étaient les descendants des Númenóréens) pour nommer leurs rois et reines. Cette pratique fut oubliée pendant l’ère du Seigneur des Anneaux, mais, fut reprise par Aragorn, qui prit le nom d’Elessar Telcontar.

WingNut Films. Tous les droits sont réservés à WingNut Films et tous les programmes connexes sont la propriété de WingNut Films.

WingNut Films. Tous les droits sont réservés à WingNut Films et tous les programmes connexes sont la propriété de WingNut Films.

Quels personnages du Seigneur des Anneaux utilisaient le Quenya ?

Qui, parmi les personnages de la Terre du Milieu, parlait réellement le Quenya ?

Un bon exemple peut être Saroumane apportant une tempête sur la Communauté de l’Anneau sur Caradhras – il lançait son sort en Haut Elfique.

Voici ce que criait Saroumane dans l’adaptation de Peter Jackson :

Cuiva nwalca Carnirasse ; nai yarvaxea rasselya ! Cuiva nwalca Carnirasse; Nai yarvaxea rasselya; taltuva notto-carinnar !

qui se traduit par :

Réveillez-vous cruel Redhorn ! Que ta corne soit ensanglantée ! Réveillez-vous le cruel Redhorn ! Que ta corne ensanglantée tombe sur les têtes ennemies !

Ce n’est pas une coïncidence si Saroumane utilisait le Quenya — il était l’un des émissaires des Valar. Il est étrange que la réponse de Gandalf ait été en sindarin, qui est une forme inférieure de la langue Quenya. Gandalf était lui-même un émissaire Valar.

De plus, le sort de Frodon dans l’antre de Shelob a également été jeté en Quenya. Voici comment ça se passe :

Aiya Eärendil Elenion Ancalima !

qui se traduit par :

Ô Eärendil, la plus brillante des étoiles !

Dans le film La Communauté de l’Anneau, Arwen jette un sort tout en essayant de vaincre les Neuf au Bruinen – le sort est un mélange de Quenya et de sindarin.

Et si nous lisions du Quenya !

Nous pourrions maintenant examiner la phonologie, la grammaire et le vocabulaire du Quenya, mais ce sera beaucoup plus amusant de lire réellement quelque chose dans cette langue fictive. Voici la première strophe de Namárië, le plus long poème écrit en langue Quenya et publié du vivant de Tolkien :

Voir également :  Les langues de Game of Thrones et House of the Dragon - Haut valyrien, Dothraki et plus

Ai ! laurië lantar lassi surinen,

yéni únótimë ve rámar aldaron !

Yéni ve lintë yuldar avánier

mi oromardi lisse-miruvóreva

Andúnë pella, Vardo tellumar

nu luini yassen tintilar i eleni

ómaryo airetári-lírinen. (JRR Tolkien)

Et maintenant la traduction en français :

Ah ! Comme l’or tombent les feuilles dans le vent,

De longues années innombrables comme les ailes des arbres !

Les longues années sont passées comme de fugaces brouillons

Du doux hydromel en les hautes salles

Au-delà de l’Ouest, sous les voûtes bleues de Varda

Où les étoiles tremblent

Dans la voix de sa chanson, saintement et royalement,

Namárië est un mot réduit de á na márië, qui à son tour signifie en français « soyez bien ». C’est un mot elfique couramment utilisé pour dire au revoir.

Comment apprendre le Quenya ?

Il existe plus d’une centaine de mots en langue Quenya, basés sur tous les documents écrits par JRR Tolkien. C’est l’une des langues les plus riches et les plus développées du royaume de la Terre du Milieu. Il n’y a malheureusement pas beaucoup de traducteurs Quenya ou d’applications d’apprentissage des langues qui seraient suffisamment fiables pour traduire cette langue elfique.

Vous pouvez utiliser ce traducteur en ligne — il fonctionne plutôt bien, mais, malheureusement, il est en anglais et ne fournit aucun conseil de prononciation ni aucune voix qui lirait la traduction.

Si vous voulez apprendre un peu de Quenya, vous pouvez vous tourner vers The Elvish Linguistic Fellowship (en abrégé ELF) – une organisation internationale consacrée à l’étude des langues construite par JRR Tolkien. Ils ont été désignés par Christopher Tolkien, le fils de JRR Tolkien, pour publier les écrits de son père concernant les langues qu’il a inventées.

Lorsqu’il s’agit d’apprendre les langues de la Terre du Milieu en général, The Elvish Linguistic Fellowship est toujours une bonne idée.

Voici un peu de vocabulaire Quenya

Jetons un coup d’œil à quelques mots de vocabulaire spécifiques en Quenya et à leur traduction :

Quenya Français
aika large, vaste
aina sacré
ailo lac, piscine
haimë habitude
halcin gelé
imbë entre
indo maison
tassë là ou là-bas
ráva nature sauvage
carma arme
WingNut Films. Tous les droits sont réservés à WingNut Films et tous les programmes connexes sont la propriété de WingNut Films.

WingNut Films. Tous les droits sont réservés à WingNut Films et tous les programmes connexes sont la propriété de WingNut Films.

La langue noire – la langue infâme des serviteurs de Sauron

Passons maintenant à l’autre côté du spectre linguistique et penchons-nous sur la langue noire ou le parler noir du Mordor.

Qu’est-ce que le noir parler ?

Tolkien a déclaré que, dans le royaume de la Terre du Milieu, cette langue a été créée par Sauron pour servir de moyen de communication avec tous ses serviteurs.

Il voulait aussi qu’elle soit la langue officielle de toutes les terres qu’il dominait. De plus, le parler noir était censé être un antiparallèle pour Khuzdul – une langue des nains.

Le parler noir du Mordor a 2 formes : la « pure » parlée par Sauron, les Nazgûl (les Ringwraiths) et les Olog-hai (en d’autres termes, les Trolls), et la forme « avilie » utilisée par les soldats et les Orcs de Barad-dûr.

Les Orcs avaient en fait leur propre langue. C’était un mélange de plusieurs langues, avec le noir parler inclus. À la fin du Troisième Âge (c’est-à-dire à l’époque du Seigneur des Anneaux), cependant, ils communiqueraient exclusivement en Westron – le discours commun de la Terre du Milieu, qui est simplement l’anglais.

Parallèles avec le monde réel

En dehors de la Terre du Milieu, la langue noire du Mordor a été comparé à la langue hurrienne du nord de la Mésopotamie.

Tolkien l’a également décrite comme une langue agglutinante – un type de langue dans lequel les mots sont constitués de morphèmes distincts, chaque morphème représentant une seule signification. Un exemple d’une telle langue serait le turc.

L’inscription de l’anneau unique

Malheureusement, le parler noir était l’une des langues les moins développées de Tolkien. Il n’y a pas non plus écrit de poèmes ou de livres, il y a donc peu de matériel à étudier. Un texte, cependant, est particulièrement utile et décrit parfaitement la nature du noir parler – la célèbre inscription sur l’Anneau Unique :

Ash nazg durbatulûk, ash nazg gimbatul,

ash nazg thrakatulûk agh burzum-ishi krimpatul. (JRR Tolkien)

qui se traduit par :

Un Anneau pour les gouverner tous, Un Anneau pour les trouver, Un Anneau pour les amener tous et dans les ténèbres les attacher.

L’inscription ci-dessus a été prononcée en entier dans le film La Communauté de l’anneau. Cela s’est produit dans la scène prolongée du Conseil d’Elrond lorsque Gandalf a commencé à prononcer la langue noire comme un avertissement à Boromir, qui voulait utiliser l’Anneau à son avantage. Voici une capture du film :

WingNut Films. Tous les droits sont réservés à WingNut Films et tous les programmes connexes sont la propriété de WingNut Films.

WingNut Films. Tous les droits sont réservés à WingNut Films et tous les programmes connexes sont la propriété de WingNut Films.

La scène correspond à l’extrait suivant du Seigneur des Anneaux :

Le changement dans la voix du sorcier était stupéfiant. Tout à coup, il est devenu menaçant, puissant, dur comme la pierre. Une ombre sembla passer sur le haut soleil, et le porche s’obscurcit un moment. Tous tremblèrent, et les Elfes se bouchèrent les oreilles. Le Seigneur des Anneaux, JRR Tolkien, 1954.

Voir également :  Quelle langue parlent les Minions ?

Le personnage du parler noir

Avec la scène du film de Peter Jackson, l’extrait ci-dessus du livre en dit long sur la nature du parler noir. C’était un son dur, sonnait complètement menaçant et donnait aux Elfes quelque chose qui ressemblait à un mal de crâne. Le dire était donc considéré comme l’équivalent de lancer des sorts ignobles ou simplement de prononcer des jurons.

Tolkien voulait que le noir parler soit très différent des langues elfiques Tolkien. Il était censé être un parler guttural avec une nette dominance de sons, tels que sh, gh, zg. Ce langage maléfique était cependant quelque chose de plus qu’un simple assemblage de bruits désagréables.

Comment parler la langue noire ?

Malheureusement, il n’y a pas beaucoup de sources fiables qui pourraient répondre à cette question. Cependant, on peut s’inspirer de David Salo, un linguiste qui a travaillé avec Peter Jackson.

Il y a un autre fragment de texte en langue noire de l’univers des langues du Seigneur des Anneaux. Salo a inventé la ligne de texte ci-dessous en combinant les mots de l’inscription de l’Anneau :

Gû kîbum kelkum-ishi, burzum-ishi. Akha gûm-ishi ashi gurum.

qui se traduit par :

Pas de vie dans le froid, dans les ténèbres. Ici dans le vide, seulement la mort.

Le parler noir est donc bien plus qu’une langue créée dans le seul but de sonner le mal. Prenez le mot Nazgûl, par exemple. Dans le noir parler, le morphème nazg signifie un anneau, et un morphème gûl signifie un spectre.

WingNut Films. Tous les droits sont réservés à WingNut Films et tous les programmes connexes sont la propriété de WingNut Films.

WingNut Films. Tous les droits sont réservés à WingNut Films et tous les programmes connexes sont la propriété de WingNut Films.

Voici un peu plus de vocabulaire de la langue noire

Le tableau ci-dessous rassemble quelques exemples de mots en parler noir :

Langue noire Français
agh et
burzum ténèbres
durub un souverain
gazat un nain
krimp- attacher
lug une tour
mog voix
Nazguul un spectre
nuut ciel
prakh- leurrer

Autres langues inventées populaires 

Il ne fait aucun doute que Tolkien est un parrain des langues inventées. Son souci du détail et sa volonté de rendre ses créations linguistiques aussi authentiques que possible ont inspiré de nombreux créateurs à venir. Jetons maintenant un coup d’œil à quelques-unes des autres langues fictives présentes dans la culture populaire.

Klingon

L’une des langues les plus populaires et parlées en dehors du royaume de la Terre du Milieu est le klingon. Il a été créé par Marc Okrand, un linguiste américain qui a travaillé avec Paramount Pictures dans les années 1980.

La langue a tellement gagné en popularité que les fans organisent des cérémonies de mariage, écrivent des chansons et adaptent la littérature du monde réel en klingon.

Dothraki

Un autre langage fictif populaire est le dothraki de la série télévisée Game of Thrones. La tribu Dothraki a été créée dans A Song of Ice and Fire de George RR Martin. Le livre comprenait déjà quelques mots dans leur langue.

C’est cependant dans la série télévisée HBO que le langage a été développé plus tard. Comme la tribu était nomade et voyageait beaucoup, la langue était censée refléter une relation étroite avec les chevaux et l’équitation.

Na’vi

Dernier point, mais non des moindres, parlons du Na’vi d’Avatar. Paul Frommer, un linguiste qui a travaillé avec James Cameron, a créé un vocabulaire étendu pour cette langue afin que la race Na’vi puisse être un concept pleinement développé.

Les fans du blockbuster de 2009 ainsi que Frommer ont rapidement formé une communauté linguistique pour développer davantage cette langue fictive.

Le Quenya et le parler noir du Mordor — résumé

Malgré le fait que Le Seigneur des Anneaux ait été publié au début de la 2e moitié du siècle dernier, le travail de JRR Tolkien est toujours aussi populaire qu’avant, peut-être même plus maintenant.

Nous n’avons pas entendu très souvent les langues de Tolkien dans l’adaptation du livre par Peter Jackson, mais, heureusement, il existe de nombreux documents sur les langues de la Terre du Milieu écrits par l’auteur lui-même.

Si vous êtes vraiment intéressé à en savoir plus sur le Quenya et la langue noire, il est préférable de vous tourner vers les passages du livre Le Seigneur des anneaux. Vous obtiendrez de plus amples informations sur les langues de Tolkien.

Et si vous avez une passion pour l’apprentissage des langues, mais pas nécessairement du temps et de la motivation, assurez-vous de visiter notre boutique. Avec notre tout dernier appareil autonome, le Vasco Translator V4, vous avez 108 langues dans votre poche ! Peut-être même un jour, vous aurez le Quenya et la langue noire du Mordor aussi…

En résumé :

Le quenya est une langue elfique qui figure en bonne place dans des œuvres telles que Le Seigneur des anneaux et Le Silmarillion. Il a d’abord été développé par les Eldars, les elfes qui marchaient vers Valinor, et a ensuite été adapté par les Valars pour en faire leur propre langue. Au Second Âge, le Quenya était parlé par les hommes de Númenor. Les hommes du Gondor et de l’Arnor l’utilisaient également pour nommer leurs rois et leurs reines. La langue noire du Mordor a été créée par Sauron pour servir de moyen de communication avec tous ses serviteurs. Il était également destiné à devenir la langue officielle de toutes les terres qu’il dominait. Le parler noir fait penser à la langue hurrienne du nord de la Mésopotamie.

FAQ :

Quelles sont les principales caractéristiques du quenya ?

Le quenya est une langue elfique qui a été développée par les Eldars. On l’appelle aussi le haut elfique. Il s’agissait d’une langue ancienne qui, malheureusement, est rapidement tombée en désuétude et est devenue l’équivalent du latin dans la Terre du Milieu. Cependant, le quenya est aussi la première langue de l’univers de Tolkien à être présentée sous une forme écrite.

Qui parlait le quenya en Terre du Milieu ?

Le quenya était parlé par les personnages suivants dans la Terre du Milieu : Saroumane, Gandalf, Frodon, Arwen et les elfes de Tirion.

Quelles sont les principales caractéristiques de la langue noire du Mordor ?

Les principales caractéristiques du discours noir du Mordor sont sa sonorité gutturale, sa rudesse et son caractère menaçant.

Voir également :

Robert Faber

Robert est un grand voyageur et un adepte des nouvelles technologies. Il sait bien cuisiner, mais n'a jamais assez de temps pour le faire et se plaint souvent lors des repas. C'est également un sportif assidu.

Entrées similaires

Les traditions intérressants du Japon

Les traditions intérressants du Japon

Bienvenue au Pays du Sushi, des Samouraïs et du Sumo! Le Japon, pays où les traditions anciennes se mêlent harmonieusement à la technologie de pointe. Vous pensez tout savoir sur le Japon ou les Japonais? Réfléchissez-y encore! Des pratiques culturelles excentriques...

Où partir en juin ? Pourquoi Visiter l’Islande

Où partir en juin ? Pourquoi Visiter l’Islande

Ceux d'entre vous qui se demandent où partir en vacances en juin. Notre conseil est de visiter l'Islande. Juin marque le début de l'été en Islande, une période où le pays de feu et de glace s'anime de couleurs vives, une lumière du jour reste plus longtemps, et le...

L’Afrique : Un Continent de Merveilles

L’Afrique : Un Continent de Merveilles

L'Afrique est un continent empli de merveilles qui appelle les voyageurs et les curieux à la découverte. Et alors, vous pourriez vous demander : quels sont les faits intéressants sur l'Afrique et pour quoi l'Afrique est-elle connue ? Des vastes savanes aux villes...

Comment dire Je t’aime en plusieurs langues

Comment dire Je t’aime en plusieurs langues

Vous vous demandez comment dire "Je t'aime" dans d'autres langues que la vôtre ? Comment dit-on Je t'aime en espagnol ? Ou comment exprimer cet amour en anglais ? Ou peut-être vivez-vous un scénario à la "Love Actually" et vous vous demandez comment dire "Je t'aime"...

Quelle est la langue la moins parlée au monde ?

Quelle est la langue la moins parlée au monde ?

Dans un monde où la communication est essentielle, les langues jouent un rôle crucial pour relier les personnes de cultures et d'origines différentes. Alors que beaucoup d'entre nous utilisent des langues largement parlées comme l'anglais, le mandarin, le français ou...